11160231_10206760841528416_725299505_n

 

Elles sont trois. Trois étudiantes françaises en Erasmus à Berlin. Chloé, Méline et Margot ouvrent au public les portes de leur exposition artistique « Paris-Berlin-Moscou », un projet culturel organisé depuis plusieurs mois déjà et qui trouve son apogée du 13 au 20 avril à Berlin, en plein quartier de Mitte.

 

C’est à deux pas de la Rosenthaler Platz que les trois amies présentent leur projet culturel. Deux salles qui offrent au regard du visiteur des tableaux, un film et des photographies de toutes les provenances.

Les artistes russes, français et allemands,  contactés lors de précédentes expositions, ont apporté au projet des collaborations fructueuses et lui confèrent une dimension internationale. A Berlin ils sont quatorze, dont deux peintres, un vidéaste, un collectif d’architectes et dix photographes. Chacun aborde la ville avec un angle qui lui est propre et imprime ainsi son empreinte personnelle. Les thèmes de l’intime, la dystopie (l’art du présent, opposé au passé et à l’avenir), le visage des habitants, les lieux secrets, sont mis à l’honneur. Tout comme les bâtiments abandonnés mais chargés de sens et d’Histoire, et les places bondées rendues anonymes par la foule.

DSC01279

L’exposition se présente comme une réflexion sur la dualité des représentations: celle, générale, que chacun se fait en traversant la ville, et le lien plus intime que chacun entretient avec Berlin, mélange d’expériences et d’imaginaire.

Toutefois le projet culturel, financé par l’OFAJ (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse), n’a pas vocation à s’éterniser dans la capitale allemande. Ses créatrices ont l’intention de rassembler des clichés artistiques pour Paris et Moscou par le biais d’un Tumblr, qui donnera naissance à une grande fresque exposée dans les deux autres capitales (du 15 au 17 mai à Paris à la Cité universitaire, et le 25 et 26 juin au Mmoma, musée d’art moderne, à Moscou). Si la connexion Berlin-Paris semble évidente, le choix de Moscou repose sur une volonté particulière, selon Méline, de montrer « la vie des étudiants de cette grande capitale européenne, pour contraster avec la vision politique habituelle et actuelle de la Russie. »

DSC01277

Un vernissage réussi à la lumière des bougies.

 

Pour Chloé, à l’origine du projet, l’exposition est un véritable accomplissement personnel « J’ai eu l’idée spontanément, dans le bus, alors que je réfléchissais au travail culturel qui validerait ma Licence. Mais le projet a totalement dépassé le cadre scolaire, j’ai rencontré beaucoup de gens, d’amis, et ai également appris beaucoup sur moi-même ». Méline et Margot parlent également d’un « rêve qui se réalise« , et d' »ambitions professionnelles« , puisque Paris-Berlin-Moscou pourrait constituer pour ses Muses le tremplin vers une carrière dans la promotion de l’art et de la culture. « Chacune d’entre nous a mis sa personnalité dans le projet, nous avions nos domaines précis et avons beaucoup appris en cherchant les lieux, les gens… et l’argent » affirment-elles d’une même voix.

Le vernissage a eu lieu lundi 13 avril au soir, et, performance remarquable en semaine, a rassemblé près de 300 personnes. Le public, attiré par la diversité des oeuvres, y va de ses commentaires. Moritz, cinquantenaire aux cheveux longs, présent par le bouche-à-oreille, confie son intérêt pour « cette représentation particulière de l’homme et de la ville« . Mark, étudiant quant à lui, y retrouve « la tendance du ruin porn, aller photographier des lieux abandonnés par l’homme, souvent chargés d’Histoire. Cela commence même à être un thème facile et évident. »

Ci dessous des photos du vernissage et des oeuvres exposées:

 

DSC01244 DSC01259 DSC01278 DSC01279 DSC01268 DSC01245 DSC01277 DSC01242 DSC01269 DSC01272 DSC01275 DSC01273

 

Linienstrasse 57, espace SMAC.

Méline Sannicolo, Chloé Dréan, Margot Coïc

https://www.facebook.com/pbmberlin?fref=ts

 

Artistes:

Paul & Karla Photography:

https://www.facebook.com/paulandkarlaphotography?fref=ts 

 

Martin Desbiolles

14/04/2015

 

Download PDF
Tags :

Cet article a Un commentaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>